top of page

MARIUS MESSINESE  /  Français, né en 1987

Marius-Messinese-Galerie-Thomas-Tournemine

LES ŒUVRES

INTERVIEW MARIUS MESSINESE 2022

"JE POUSSE LE SPECTATEUR À PÉNÉTRER L'INTIMITÉ DE CE MONDE ARTIFICIEL."

Dans ses décors très hollywoodiens, Marius Messinese crée un environnement à la fois synthétique et réaliste, à mi-chemin entre la séduction et l’intrigue. Les scènes idylliques de jardins, de piscines et d’intérieurs de magazine sont habitées d’objets introduisant une narration ambiguë. Le contraste omniprésent appuie cette tension : les zones texturées s’opposent aux surfaces planes, les couleurs franches aux parties ombragées, la rectitude de l’architecture au bouillonnement végétal. Les plans se superposent dans un découpage parfois incongru, appuyant les notions d’espace et de solitude.

Marius Messinese s’emploie à rendre palpable le vide et le silence. Les objets, posés là, deviennent de simples « indices » de la présence humaine, soulignant ainsi en creux son absence manifeste.

On pense évidemment à David Hockney dans sa période californienne des 60's, mais le peintre convoque de nombreuses autres influences du Pop Art, tels Ed Ruscha, Allan D’Arcangelo, Richard Prince, Jonas Wood, ou Nathalie du Pasquier. Ses atmosphères intrigantes rappellent les scènes d'Edward Hopper et Giorgio de Chirico, tout autant que le cinéma de David Lynch. On note enfin l’influence capitale des architectes modernistes californiens des années 30 et 40 que sont John Lautner, Craig Ellwood, Albert Frey ou Richard Neutra.

A la croisée de ces influences, Marius Messinese développe une figuration contenue qui, malgré le thème californien et la palette acidulée, tend vers un certain dépouillement. La narration, diffuse, simplement suggérée, et la dramaturgie sous-jascente qui en découle, placent le spectateur dans une position d'attente. Lentement, l'idée s'immisce que la scène est trop banale, trop calme pour être tout à fait normale.

 

Le vernis s'écaille pour laisser place au drame intime. "Derrière toute cette apparence, il y a sans doute de la souffrance, de la solitude."

Kaufmann Desert House by Richard Neutra_edited.jpg

Richard Neutra - Kaufmann Desert House - Palm Springs, 1946

Edward Hopper

Edward Hopper - Rooms by the sea - 1951

PARCOURS

Né en 1987 dans une famille de créateurs textile, Marius Messinese touche successivement à la musique, l’écriture et la mode. Diplômé d’une école de mode, spécialisé dans la création de motifs, c’est en autodidacte qu’il décide en 2018 de se consacrer pleinement à la peinture, dans laquelle il trouvera son véritable moyen d’expression. Revendiquant une culture très américanisée, qu’il nourrit de voyages, de musique et de cinéma, il construit une œuvre habitée de visions archétypales de Floride et de Californie.

Avril 2021 : Début de sa collaboration avec la Galerie Thomas Tournemine

Juillet 2022 : "Paradise Lost", première exposition personnelle, Galerie Thomas Tournemine, La Baule

Octobre 2022 : Art Fair Dijon, foire d'art contemporain, exposition personnelle, Galerie Thomas Tournemine, Dijon

Mars 2023 : Lille Art Up !, foire d'art contemporain, exposition collective, Galerie Thomas Tournemine, Lille

Juin 2023 : "California Dream", exposition collective, Acid Gallery, Lille

Juillet 2023 : "Color Block", exposition collective, Le Réservoir, Sète et Paris

Février 2024 : Lille Art Up !, foire d'art contemporain, exposition collective, Galerie Thomas Tournemine, Lille

Marius-Messinese-Galerie-Thomas-Tournemine.jpg

Art Fair Dijon - Solo show, 2022

Marius-Messinese-Caillard-Tournemine

Galerie Thomas Tournemine, La Baule

SUIVEZ L'ACTUALITÉ DE MARIUS MESSINESE ET DE LA GALERIE

Merci pour votre envoi !

SUIVEZ-NOUS SUR INSTAGRAM 

  • Suivez la galerie sur Instagram !
bottom of page